Placer l’utilisateur au centre

Article précédentBanque cantonale de Schaffhouse Nouveau site webArticle suivant

Ann-Kristin Gehringer et ses collègues savaient exactement ce qu’ils désiraient pour le nouveau site web de la Banque cantonale de Schaffhouse (SHKB). Afin de satisfaire les besoins des clients et de toute personne intéressée aux prestations de la banque, l’équipe du projet a fait appel aux spécialistes de Liip.

Qui sont les clients de la Banque cantonale de Schaffhouse ? Qui visite le site ? Quelles sont les informations les plus demandées ? Le large spectre de prestations de la SHKB attire une clientèle très diversifiée : personnes privées, entreprises, jeunes, étudiants, familles, retraités, etc. Chacun souhaite trouver rapidement et simplement les informations dont il a besoin.

Innover c’est bien, tester l’innovation c’est mieux !

En collaboration avec la SHKB, les spécialistes UX de Liip ont examiné d’un œil critique les contenus du site existant et les ont réassemblés en groupes thématiques. Lors d’un atelier participatif, les experts de Liip et les membres de l’équipe du projet de la Banque ont commencé de zéro, en partant des questions suivantes : comment réorganiser les contenus en fonction des différentes catégories d’utilisateurs – quelle catégorie d’utilisateurs s’intéresse plutôt à quels contenus ? Comment structurer ces contenus efficacement dans un menu ?
Sur la base des résultats de cet atelier, Liip a élaboré une nouvelle navigation.

Une solution concoctée dans une tour d’ivoire et livrée telle quelle au client ? Pas chez Liip ! Plusieurs personnes, de l’utilisateur occasionnels à celui plus expérimenté, ont testé la navigation. Leur rôle était de chercher et trouver des contenus variés. Sur la base du temps de recherche et du nombre de clics effectués pour trouver les informations requises, Liip a ensuite effectué des modifications.

Pilotage visuel de l’utilisateur

L’équipe Liip a non seulement amélioré la navigation, mais aussi optimisé la recherche complétive : lorsque l’utilisateur insère quatre lettres, au minimum, d’un mot, le moteur de recherche propose sept termes de recherche standard. Ces termes sont définis par la SHKB sur la base de leur pertinence pour un mot clé.

Des symboles  augmentent la reconnaissance des contenus. Ces symboles apparaissent non seulement dans la recherche complétive, mais aussi sur chaque page de contenu et peuvent en outre être réutilisés dans d’autres canaux de communication.

L’utilisateur est essentiellement visuellement guidé par le nouveau site web.Par exemple, le calculateur d’hypothèques visualise à l’aide d’une échelle de couleurs si l’hypothèque envisagée est viable – cette information est obtenue facilement et rapidement en quelques clics. L’articulation des pages avec leurs blocs de contenus est également très claire. Cela permet de passer avec aisance d’une thématique à l’autre. Et comme le site est adaptatif, il présente les contenus de manière idéale, tant pour les appareils mobiles que pour les ordinateurs de bureau.

Ouvrir un compte bancaire dans le train

En train, devant la TV ou au bureau, avec son téléphone mobile, sa tablette ou son PC – toujours plus de clients souhaitent pouvoir ouvrir un compte en ligne sans contrainte de lieu, de temps ou de moyen. Sur le nouveau site web de la SHBK, le client peut commander divers services bancaires en ligne. Ce n’est pas tout : s’il souhaite, par exemple, ouvrir un compte privé, il peut décider directement dans le processus de commande s’il désire, en sus, une carte Maestro, un accès e-banking, des documents en ligne ou l’offre complète. 

«Liip a parfaitement compris ce que nous voulions et a mis en œuvre le nouveau site en plaçant la clientèle au centre. Il en est résulté un site clairement structuré qui remplit le besoin d’information et nous donne la possibilité d’adapter les contenus aux besoins des clients. Sur la page de démarrage, nous pouvons en outre positionner avantageusement les offres promotionnelles et informations de la SHKB.»

Détails supplémentaires