Lettre à un-e jeune Scrum Master

  • François Bruneau

En accompagnant des personnes qui commencent dans le rÎle de Scrum Master, j'ai réalisé qu'il y avait un aspect sur lequel on trouve assez peu de littérature : comment commencer.

Oui, c'est un rĂŽle terrifiant

Alors ça y est ! tu es certifiĂ© Scrum Master et il est temps pour toi de rejoindre l'Ă©quipe et d'incarner le rĂŽle. Tu es dans tes petits souliers, et je comprends pourquoi. AprĂšs tout, tu as de la chance que du budget ait Ă©tĂ© libĂ©rĂ© pour le rĂŽle, et tu as intĂ©rĂȘt Ă  faire "performer" l'Ă©quipe dĂšs aujourd'hui afin que le rĂŽle soit maintenu. Tout le monde te regarde. Si tu n'y arrives pas, toutes tes tĂąches retourneront Ă  un Project Manager tout-puissant. Devant toutes ces attentes, je t'invite Ă  prendre un peu de recul et Ă  relativiser.

Il ne s'agit pas de toi, il s'agit de l'Ă©quipe

Le plus important c'est qu'il ne s'agit pas de toi, et que ce ne sera jamais le cas. Il s'agit de l'Ă©quipe. Alors, ne prends pas le destin de l'Ă©quipe sur tes Ă©paules. Tout ce que tu feras ce n'est que servir les membres de ton Ă©quipe et leur tenir un miroir. C'est tout. Tu dois marcher avec eux, pas devant eux. Ton arme secrĂšte, la curiositĂ© : "Oh, vous avez remarquĂ© ça ? Qu'en pensez-vous ?". La naĂŻvetĂ© est puissante, car elle fait abstraction de toute idĂ©e prĂ©conçue. Tu as la possibilitĂ©, encore et encore, d'inviter ton Ă©quipe Ă  regarder le status quo avec un Ɠil nouveau, ce qui peut les inspirer Ă  prendre des actions, ou Ă  essayer de nouvelles choses (et d'en assurer le suivi). Si tu rĂ©ussis Ă  cela, tu as fait ton job !

Commence lĂ  oĂč l'Ă©quipe est

C'est une mauvaise idĂ©e que d'arriver avec un plan dĂ©fini Ă  l'avance dĂ©crivant comment tu souhaites "changer la façon dont les choses sont faites". Il y a des chances que tu sois en train d'agir en fonction de tes propres hypothĂšses, qui peuvent ĂȘtre complĂštement fausses. Alors, au lieu de faire ta place Ă  coups de bulldozer, la bible Scrum Ă  la main et en critiquant tout ce qui existe, je t'invite fortement Ă  penser au fait que tout ce qui est mis en place aujourd'hui l'a Ă©tĂ© par des professionnels. La façon dont ton Ă©quipe fonctionne actuellement est la meilleure maniĂšre qu'elle ait trouvĂ© jusqu'ici pour rĂ©soudre les problĂšmes ; je t'encourage Ă  respecter cela. Je citerai le principe de Kanban : "Commencez lĂ  oĂč vous ĂȘtes". Et de lĂ , amĂšne l'Ă©quipe Ă  expĂ©rimenter, petit Ă  petit. Cela peut mener loin.

N'attends pas d'ĂȘtre prĂȘt

L'opposĂ© de cette attitude, rester paralysĂ©, est Ă©galement tentant. "Je ne me sens pas prĂȘt". Qui l'est ? Bien que ce soit clairement une bonne idĂ©e de suivre un cours et de passer une certification, il y a assez de livres, d'articles et de confĂ©rences sur Scrum et l'AgilitĂ© pour remplir plusieurs vies de lecture seule. Pour le bien de ton Ă©quipe, n'attends pas d'avoir tout lu. La pratique sera ton professeur, le meilleur qu'il soit. Tout comme l'Ă©quipe, tu vas faire le mieux que tu peux, jour aprĂšs jour, et bien sĂ»r ce ne sera pas parfait...

Recherche la critique

Et donc, il y aura des critiques. C'est une excellente nouvelle ! Si personne ne dit rien, cela veut dire que tout le monde pense que ta prestation est au-delĂ  du rĂ©cupĂ©rable et que ça ne vaut mĂȘme pas la peine de te donner des retours. Les critiques constructives sont tes alliĂ©es pour accomplir un meilleur travail pour ton Ă©quipe. Je te conseille mĂȘme de chercher activement les retours. Il y a des activitĂ©s de rĂ©trospective conçues justement pour cela, telles que "Build Your Own Scrum Master". Fais-en un jeu pour ton Ă©quipe. De cette façon, tu montres que, bien que tu prennes le rĂŽle sĂ©rieusement, tu ne te prends pas toi-mĂȘme au sĂ©rieux.

Et aujourd'hui ?

Qu'en est-il d'aujourd'hui ? Le Premier Jour ? HĂ© bien, deux postures sont toujours disponibles : Le Serviteur et Le MĂ©canicien. En tant que Serviteur, il y a probablement un coup de main que tu peux donner Ă  l'Ă©quipe dĂšs maintenant. Demande autour de toi, et souviens-toi, il n'y a pas de corvĂ©es, il n'y a que des chances de mener par l'exemple. Si tu te bouges pour tes collĂšgues, non seulement tu brilleras mais tu les inspireras aussi Ă  s'entraider davantage. En tant que MĂ©canicien de processus, regarde attentivement le Scrum de l'Ă©quipe. Comment le prochain Sprint s'annonce-t-il ? Le backlog est-il priorisĂ© ? Si vous avez choisi le format "User Story" pour exprimer les besoins, y en a-t-il suffisamment de "PrĂȘtes" ? Qu'est-ce que "PrĂȘt" signifie pour ton Ă©quipe ? VoilĂ  de trĂšs bonnes façons de gĂ©nĂ©rer des conversations. Vas-y. Et si quoi que ce soit te semble bizarre, investigue, ne blĂąme pas.

Fais-toi accompagner sur le chemin

C'est clair qu'il y a de quoi faire ! Mais tu n'as pas Ă  parcourir le chemin seul. Il existe une incroyable communautĂ© de pratique mondiale et de nombreuses communautĂ©s locales. N'aie pas peur de consulter les forums de scrum.org et de parcourir meetup.com pour identifier des groupes proches de toi – ou Ă©loignĂ©s d'ailleurs, car le travail Ă  distance a rendu le monde encore plus plat qu'il ne l'Ă©tait. S'il y a plusieurs Scrum Masters dans ton entreprise, prend contact avec eux, organise des cafĂ©s hebdomadaires pour Ă©changer sur vos histoires de terrain. Et si tu ressens le besoin d'ĂȘtre accompagnĂ© pendant le voyage, n'hésite pas à nous contacter. Que ce soit moi ou un de mes collĂšgues de l'Ă©quipe de coaching Liip, ce sera un plaisir de cheminer avec toi.

Et puis un jour, un jour tu sentiras le besoin de redonner. Alors prends la plume ou le clavier et Ă©cris une telle lettre, merci d’avance.


Qu’en penses-tu?