Comment se débarrasser d’un cimetière virtuel

  • Laurent Prodon

Avec Tooyoo, deviens un hĂ©ros pour tes proches en dĂ©signant des gardiens de tes volontĂ©s. Tu leur donneras ainsi accĂšs Ă  tes derniers vƓux et faciliteras les dĂ©marches administratives qu’ils∙elles auront Ă  accomplir aprĂšs ton dĂ©cĂšs.

En savoir plus sur nos services UX Design et DĂ©veloppement sur-mesure.

Brisant le sujet tabou qu’est la mort, la plateforme entend apporter la meilleure aide possible dans cette douloureuse Ă©preuve.

Une expérience utilisateur ciblée

DĂšs les premiers ateliers et notamment pendant la crĂ©ation des cartes d’empathie, nous avons rĂ©alisĂ© qu’il Ă©tait indispensable dans ce projet d’instaurer une relation de confiance avec l’utilisateur∙rice. La mort est un sujet sensible par excellence, et ce d’autant plus lorsqu’elle implique des donnĂ©es confidentielles.
Les personas dĂ©finis nous ont permis de mieux comprendre nos utilisateurs∙rices de plus de 55 ans. Dans le mĂȘme temps, notre client ne voulait pas que la plateforme soit trop « lugubre » et nous avons rĂ©ussi Ă  prendre en compte cette exigence. La convivialitĂ© de ce projet ne repose donc pas sur de formidables effets de transition, mais au contraire sur la simplicitĂ© de la plateforme, qui inspire la confiance nĂ©cessaire aux utiliateurs∙rices.

Le customer journey a Ă©voluĂ© partir de la carte d’empathie.
L’idĂ©e pendant le user journey Ă©tait de conserver une terminologie la plus directe possible afin de permettre Ă  l’utilisateur∙rice de rĂ©pondre Ă  ses besoins le plus rapidement possible. Le rĂ©sultat est une plateforme Ă©purĂ©e et attractive dans des teintes neutres mais Ă©nergisantes, qui transforme un tabou en sujet digne de discussions sĂ©rieuses.

Fonctionnement de la plateforme

Dans chaque cas, tooyoo connecte un « parent » (c’est-Ă -dire la personne qui s’abonne) et son « contact de succession ». AprĂšs avoir crĂ©Ă© son compte, le parent est priĂ© de rĂ©pondre aux questions essentielles qui permettront de dĂ©terminer les informations de base qui devront ĂȘtre transmises au contact de succession.
En fonction de ses prioritĂ©s, le parent peut ajouter des questions spĂ©cifiques. MalgrĂ© le grand nombre d’informations requises, le processus peut ĂȘtre exĂ©cutĂ© sur tous les appareils courants.

Le parent envoie ensuite une invitation à son contact de succession, qui lui donne automatiquement accÚs à la plateforme. Les informations disponibles y sont stockées selon trois niveaux de confidentialité :

  • Avant le dĂ©cĂšs
  • AprĂšs le dĂ©cĂšs
  • AprĂšs acceptation du certificat de dĂ©cĂšs

DĂšs lors qu’il accepte l’invitation, le contact de succession a accĂšs Ă  toutes les informations du parent sous forme de frise chronologique. Cela lui donne un premier aperçu de la plateforme qui l’aidera Ă  gĂ©rer les dĂ©marches essentielles qui suivront le dĂ©cĂšs du proche. Lorsque le dĂ©cĂšs est communiquĂ©, le contact de succession accĂšde Ă  des informations supplĂ©mentaires. La plateforme ne transmet les donnĂ©es les plus sensibles qu’aprĂšs acceptation du certificat de dĂ©cĂšs officiel.

L’utilisateur∙rice est au cƓur du projet, qu’il∙elle donne des instructions ou qu’il∙elle en reçoive Ă  la suite du dĂ©cĂšs d’un parent. Un sujet Ă©motionnel sensible, qui facilite un peu la vie des proches aprĂšs un dĂ©cĂšs.


Qu’en penses-tu?