Comment l’Agilité profite à l’assurance-invalidité ? La réponse avec GILAI.

  • Laurent Prodon

Fin 2017, GILAI initiait la refonte de l’application mĂ©tier permettant la gestion de l'assurance invaliditĂ©. GILAI a choisi de gĂ©rer ce projet avec une approche Agile, avec le coaching de Liip.

Fin 2017, GILAI initiait un projet d’envergure: la refonte de l’application mĂ©tier permettant la gestion de l'assurance invaliditĂ© (AI). GILAI a fait le choix de gĂ©rer ce projet Ă  l’aide de Scrum, l’une des mĂ©thodes Agiles. Liip a accompagnĂ© GILAI durant huit mois. Durant cette pĂ©riode, l’équivalent de dix jours de travail a suffi pour initier l’ensemble des parties prenantes et des utilisateurs de la nouvelle version de l'application mĂ©tier Web@AI 3.0 Ă  l’approche Agile. Un accompagnement au niveau de la gouvernance du projet et de la formalisation des besoins a aussi Ă©tĂ© assurĂ© par Liip.

Sandro Lensi, responsable des technologies, de l’infrastructure, et des systĂšmes de l’information chez GILAI et chef du projet d’urbanisation Web@AI 3.0, revient sur cette premiĂšre expĂ©rience toute en agilitĂ©.

Liip : Qu’est-ce que GILAI ?

Sandro Lensi : GILAI est l’association qui gĂšre l’informatique des Offices de l’assurance invaliditĂ© (AI) de vingt cantons suisses et du Liechtenstein. En dĂ©ployant des systĂšmes informatiques communs, GILAI soutient les offices AI dans l’accomplissement des tĂąches prĂ©vues par la loi fĂ©dĂ©rale sur l’assurance-invaliditĂ© (LAI). L’ERP de gestion Web@AI est l’un de ces systĂšmes informatiques.

Quel est votre rĂŽle dans le cadre du projet de refonte de la plateforme Web@AI 3.0 ?

Je pilote l’ensemble des activitĂ©s, notamment la reprĂ©sentation au niveau du comitĂ© de pilotage (Conseil d’Administration), le Project Management Office, ainsi que l’équipe mĂ©tier (situĂ©e au sein de GILAI) et l’équipe de dĂ©veloppement (situĂ©e au sein de l’éditeur de solutions). Le but Ă©tait de rĂ©unir ces diffĂ©rentes parties prenantes ayant des compĂ©tences variĂ©es au sein d’une seule Ă©quipe.

Dans quel contexte avez-vous contacté Liip fin 2017 ?

Le projet Web@AI 3.0 allait se dérouler sur deux ans. Et nous avions envie de le gérer de maniÚre différente.

Les mĂ©thodes traditionnelles de gestion de projet et de dĂ©veloppement d’applications ne nous semblaient pas idĂ©ales. En effet, les premiers rĂ©sultats se font souvent attendre et ils ne correspondent parfois pas ou plus aux attentes initiales. Nous nous sommes donc trĂšs rapidement dirigĂ©s vers l’AgilitĂ©.

N’ayant pas d’expĂ©rience pratique dans ce domaine, nous souhaitions ĂȘtre accompagnĂ©s. Nous avons fait une simple recherche Google avec les mots clĂ©s “dĂ©veloppement agile”. Nous sommes tombĂ©s sur votre blog post L’agilité chez QoQa : interview avec Joann Dobler. Bien que nos marchĂ©s respectifs soient trĂšs diffĂ©rents, nous avons perçu des similitudes entre le projet de QoQa et le nĂŽtre. En particulier l’aspect trĂšs dynamique. Nous aimions la possibilitĂ© d’avoir trĂšs rapidement et frĂ©quemment des rĂ©sultats. Cela allait nous permettre de mieux piloter ce projet d’envergure et de rassurer en interne sur son Ă©volution. Nous avons donc contactĂ© Liip. Le feeling a tout de suite trĂšs bien passĂ©. AprĂšs cette premiĂšre rencontre, nous Ă©tions convaincus de vouloir collaborer avec Liip.

Pourquoi avoir choisi Liip ? Qu’est-ce qui vous a convaincu ?

Lors de la premiĂšre rencontre, nous avons Ă©tĂ© immergĂ©s dans l’univers Liip. Nous avons senti que l’AgilitĂ© Ă©tait vĂ©cue de maniĂšre totale et en tout temps. Nous nous sommes dit que vous saviez rĂ©ellement ce que “travailler en mode Agile” reprĂ©sentait. Que vous aviez l'expĂ©rience et l’expertise. Et que vous n’alliez pas nous vendre un concept thĂ©orique.

Nous voulions une approche pragmatique et c’est ce que nous avons trouvĂ© chez Liip.

Comment s’est articulĂ© ce coaching Agile ?

Lors d’une premiĂšre sĂ©ance trĂšs ouverte, nous avons expliquĂ© comment nous fonctionnions. Nous souhaitions passer d’une gestion de projet classique Ă  un mode de fonctionnement Agile. Le coaching a d’abord portĂ© sur GILAI en tant que Product Owner, c’est-Ă -dire notre fonctionnement interne. Le coaching a Ă©galement inclus l’équipe de dĂ©veloppement externe situĂ©e au sein de notre Ă©diteur de solutions. Le but Ă©tait de former une seule Ă©quipe de projet.

Nous ne voulions plus travailler en silos. Nous voulions aussi rendre la communication entre ces différents acteurs plus efficace et transparente. Et le coaching a réussi.

Une autre activitĂ© importante du coaching Ă©tait la formation. Nous voulions que toutes les personnes touchĂ©es par le projet comprennent l’AgilitĂ©. Les super utilisateurs de la future plateforme (experts mĂ©tier) et les collaborateurs du centre opĂ©rationnel GILAI ont aussi Ă©tĂ© formĂ©s Ă  l’approche Agile et au Design Thinking. Cela nous a permis de converger encore plus vers une unique Ă©quipe Ă©voluant en AgilitĂ©. Cette dĂ©marche a portĂ© ses fruits.

Nous avons pu constater que le niveau de satisfaction des utilisateurs avait augmentĂ© suite Ă  l’initiation Ă  l’approche Agile.

Quelle est la situation maintenant, aprĂšs 8 mois de coaching Agile ?

Le projet se passe vraiment bien. Le fonctionnement Agile est bien compris, vĂ©cu et maĂźtrisĂ© par les parties prenantes. Nous avons atteint un niveau de maturitĂ© qui nous permet de viser l’objectif fixĂ© pour le projet d’urbanisation Web@AI 3.0. La premiĂšre phase de cet accompagnement est terminĂ©e. Mais nous envisageons de faire des piqĂ»res de rappel avec Liip d’ici quelques mois. Par exemple avec un coaching spĂ©cifique sur les rĂŽles de Product Owner et Scrum Master.

Qu’est-ce que l’accompagnement de Liip a apportĂ© Ă  GILAI ? Qu’est-ce que Liip a offert qu’un consultant “traditionnel” n’aurait pas pu offrir ?

Liip a apporté une réelle mise en pratique.

Parce que l’AgilitĂ© est vraiment vĂ©cue et pratiquĂ©e tous les jours chez Liip. Nous pensons que nous n’aurions pas pu trouver l’équivalent ailleurs.

Liip nous a offert une grande expertise tout comme une forte motivation et implication. Le fait que l’approche ne soit pas (que) commerciale nous a aussi beaucoup plu. Notre feeling Ă©tait trĂšs bon. Et nous ne nous sommes pas trompĂ©s.

Est-ce que l'AgilitĂ© peut-ĂȘtre utilisĂ©e dans tous les secteurs ?

Oui, je suis convaincu que tout projet ou tout fonctionnement d’entreprise peut ĂȘtre travaillĂ© sous l’angle de l’AgilitĂ©. GILAI se doit, comme entreprise au service de l’assurance-invaliditĂ©, de promouvoir des solutions novatrices pour optimiser sa performance et rĂ©duire ses coĂ»ts. Une approche Agile est donc d’actualitĂ© et tout-Ă -fait possible Ă  mettre en oeuvre.

Nous en sommes la preuve. Nous avons mĂȘme rĂ©ussi la synergie public-privĂ© (GILAI et notre Ă©diteur de logiciel). Lorsqu’un dĂ©veloppement doit ĂȘtre optimisĂ©, rendu plus efficient, travailler avec de nouvelles mĂ©thodes, telles que l’AgilitĂ©, s’impose. Quel que soit le secteur.

Actuellement chez GILAI, nous utilisons l’approche Agile au sein des Ă©quipes projet et business intelligence. L'Ă©quipe infrastructure et service IT ne l’utilise pas (encore). Mais j’aimerais beaucoup tenter l’approche au sein de cette Ă©quipe Ă©galement. Parce que je pense que c’est possible et que cela apporterait de la valeur.

Qu’est-ce que l’accompagnement de Liip vous a apportĂ© personnellement ?

J’ai dĂ©couvert une autre maniĂšre de travailler, beaucoup plus active et dynamique. Beaucoup plus vĂ©cue aussi. Et c’est important pour moi dans mon travail quotidien. Cela m’a permis d’ĂȘtre plus impliquĂ© dans le projet. D’ĂȘtre beaucoup plus proche des besoins des utilisateurs de l’application mĂ©tier. J’ai aussi eu l’impression de pouvoir apporter plus de valeur. Je ne souhaite et ne pourrais plus revenir Ă  une mĂ©thode traditionnelle. L’approche Agile permet un gain de temps et une gestion plus fine dans la maĂźtrise de l’objectif. Le dĂ©ploiement de la nouvelle plateforme auprĂšs des Offices AI sera fait en agilitĂ©.


Qu’en pensez-vous?