Bobst lance son application mobile Industrie 4.0 en un mois

  • Thomas Botton

Voici comment Bobst a lancé son application mobile Industrie 4.0, en un mois seulement

Industrie 4.0, ou la digitalisation des processus industriels

Bobst est un acteur mondial dans le domaine de l’impression et des emballages industriels. La sociĂ©tĂ© a lancĂ© un projet Industrie 4.0 d’envergure pour digitaliser toute sa chaĂźne de production durant ces prochaines annĂ©es.

L’Industrie 4.0 permet de connecter des machines entre elles et avec le cloud. Ceci afin d’automatiser des processus encore plus qu'auparavant. Cette connectivitĂ© amĂ©liorĂ©e offre une plus grande flexibilitĂ© et productivitĂ© aux client·e·s de Bobst.

L'objectif de notre projet fut d’implanter des capteurs RFID Ă  l’intĂ©rieur des machines dans le but que les client·e·s de Bobst puissent les programmer Ă  distance via une application mobile qui tire parti des capacitĂ©s NFC des smartphones sous iOS et Android.

Fonctionnalité de scannage NFC/RFID dans l’application mobile Bobst TooLink
*FonctionnalitĂ© de scannage NFC/RFID dans l’application mobile Bobst TooLink *

Un mois pour sortir un MVP en production

Alexandre de Kalbermatten fait partie de l'Ă©quipe Industrie 4.0 chez Bobst. Il avait besoin de savoir-faire spĂ©cialisĂ© dans le design et dĂ©veloppement d’applications mobiles natives.

Il a donc contactĂ© Liip en fin d’annĂ©e 2020, en indiquant qu’il souhaitait une premiĂšre release Ă  fin janvier!

Se confronter Ă  la technologie NFC nous a beaucoup motivĂ©s. Nous avons pu lui proposer une offre alliant Ă©quipe locale en Suisse et compĂ©titivitĂ© de prix, ce qui l’a convaincu — avec bien sĂ»r un engagement sur le dĂ©lai de fin janvier 2021!

On avait donc un mois pour sortir l’UX et le design de l’application mobile, et pour coder les deux applications iOS et Android.

Once read, the RFID sensor can be programmed remotely
*Une fois lu, le capteur RFID peut ĂȘtre programmĂ© Ă  distance*

La recette du succĂšs: engagement et focus

On pourrait aussi appeler ça agilitĂ©, lean, ou encore “avoir l’esprit MVP”. Mais dans le concret, ce ne sont finalement que des mots-clĂ©s dĂ©crivant l’engagement et le focus des personnes impliquĂ©es.

On nous demande souvent comment c’est possible de crĂ©er un produit digital en un mois pour une si grande sociĂ©tĂ© comme Bobst. Les personnes posant ces questions y voient de la magie car elles s’imaginent qu’on dĂ©veloppe un pĂ©rimĂštre de projet de deux Ă  trois ans, en seulement quatre semaines.

Notre recette du succÚs est pourtant simple. On peut la décrire en six point clés:

  1. Le·la dĂ©cideur·se principal·e du produit gĂšre le projet (et pas un N-30
)
  2. Le·la dĂ©cideur·se principal·e comprend le sens d’un MVP — c.-Ă -d. une roadmap dĂ©coupĂ©e et priorisĂ©e agressivement de maniĂšre Ă  livrer Ă  son·sa client·e la valeur qu’il·elle attend vraiment en moins de un ou deux mois, plutĂŽt que cinq ans de pĂ©rimĂštre d’un coup
  3. Le·la décideur·se principal·e a le pouvoir et sait gérer toutes les parties prenantes (par exemple: les départements marketing, IT, etc.)
  4. Les parties prenantes dont dépend le projet (c.-à-d. développeur·euse·s backend internes) sont impliquées dans le projet dÚs le premier jour, et ont du temps à lui allouer
  5. Le·la décideur·se principal·e organise des tests avec des client·e·s réel·le·s directement aprÚs la premiÚre release afin de voir si la solution répond réellement à leurs problÚmes
  6. Toute l’équipe client et Liip est focus sur cet unique projet durant ces quatre semaines, avec synchronisation journaliĂšre pour rĂ©gler tout point bloquant

Cette liste paraĂźt Ă©vidente, mais elle est loin d’ĂȘtre la norme. Et pourtant, c’est grĂące Ă  ces clĂ©s qu’on a pu sortir l’application mobile Bobst TooLink en production, en quatre semaines.

Fonctionnalité d’export de données, directement depuis l’application mobile Bobst TooLink

FonctionnalitĂ© d’export de donnĂ©es, directement depuis l’application mobile Bobst TooLink

Et quid de la suite?

L’application mobile continue d’ĂȘtre testĂ©e en conditions rĂ©elles. Alexandre se charge de rĂ©colter tous les feedback et de les prioriser. GrĂące Ă  ces retours, on va adapter la roadmap initiale et organiser des itĂ©rations additionnelles de deux semaines pour dĂ©velopper les fonctionnalitĂ©s les plus demandĂ©es.


Qu’en penses-tu?