La durabilité chez Liip

  • Gerhard Andrey

*Remarque: cet article de blog détaillé a vocation à présenter,
étoffer et étendre la conception de la durabilité chez Liip.

La rĂ©union des trois piliers fondamentaux de la durabilité, Ă  savoir l’aspect environnemental, l’aspect social et l’aspect Ă©conomique, a toujours Ă©tĂ© au cƓur de nos motivations. C’est pourquoi la durabilitĂ© se retrouve naturellement dans la mission mĂȘme de Liip: en Ɠuvrant au progrĂšs humain et digital, nous entendons crĂ©er de la valeur sociale, environnementale et Ă©conomique Ă  long terme.

Nous distinguons ce faisant deux approches majeures : le COMMENT, c’est-Ă -dire la façon dont nous travaillons. Et le POURQUOI. Nous sommes pour l’essentiel maĂźtre·sse·s du COMMENT. Le POURQUOI en revanche, qui se traduit par l’impact que nos projets clients peuvent avoir sur un dĂ©veloppement durable, est plus difficile Ă  contrĂŽler. En 2021, nous avons donc dĂ©cidĂ© de donner la prioritĂ© Ă  la durabilitĂ©, et d’aborder le sujet de maniĂšre systĂ©matique.

Le COMMENT ou la conception interne de Liip

Aspects environnementaux

Pour mesurer son empreinte Ă©cologique, Liip mise depuis sa crĂ©ation sur le principe du bilan carbone et sur sa compensation avec myClimate. Selon les termes dĂ©finis par myClimate, Liip est ainsi une organisation neutre en carbone. Dans les premiĂšres annĂ©es, en l’absence d’une base de donnĂ©es correspondante, nous avons d’abord pris pour rĂ©fĂ©rence certaines valeurs moyennes pour la Suisse. Aujourd’hui, la collecte des informations est beaucoup plus prĂ©cise et nous permet d’évaluer bien plus facilement notre situation. Un chiffre la rĂ©sume d’ailleurs Ă  la perfection: 1 au lieu de 3 ! En 2019, un emploi Ă  temps plein chez Liip gĂ©nĂ©rait prĂšs d’une tonne de CO2, soit environ trois fois moins que la moyenne suisse. Pour consulter notre bilan CO2 myClimate, c’est par ici..

Chauffage

Le chauffage des plus de 3000 mÂČ de bureaux que reprĂ©sentent nos six agences en Suisse constitue de loin notre poste le plus important en matiĂšre d’émissions de CO2. Les systĂšmes de chauffage sont en effet responsables de plus de la moitiĂ© de nos Ă©missions de CO2 (53 %, soit plus de 80 tonnes en 2019). L’agence de Fribourg est chauffĂ©e au mazout, celle de Zurich au gaz et les autres par le biais du chauffage Ă  distance. MĂȘme si nous avons fait en sorte, Ă  Fribourg par exemple, de changer les fenĂȘtres et mĂȘme si nous envisageons d’abandonner le mazout au profit du chauffage Ă  distance dĂšs que le centre-ville de Fribourg y sera raccordĂ© : les locataires ont toujours bien peu d’influence sur ces Ă©missions-lĂ . Le dialogue avec nos propriĂ©taires est donc dĂ©cisif pour rendre le chauffage plus Ă©conome en termes de CO2.

Pendularité

Les dĂ©placements vers et depuis le lieu de travail reprĂ©sentent un facteur important de l’empreinte Ă©cologique de l’économie entiĂšre. Chez Liip, nous favorisons les dĂ©placements en transports publics et la mobilitĂ© douce, nous rendons possible le tĂ©lĂ©travail et nous choisissons des adresses en plein centre-ville, parfaitement desservies par les transports en commun. Liip ne propose pas de places de parc. Nous prĂ©fĂ©rons au contraire les « sacrifier » afin de les reconvertir Ă  d’autres usages. À Zurich par exemple, nous avons depuis des annĂ©es transformĂ© les deux places de parc attenantes au bĂątiment en un espace extĂ©rieur dont personne ne songerait plus Ă  se passer :

Liip prend en charge pour tou·te·s ses collaborateur∙rice·s l’abonnement CFF demi-tarif. De la mĂȘme maniĂšre, nous avons Ă  plusieurs reprises subventionnĂ© pour nos Liipers une partie du coĂ»t d’acquisition d’un vĂ©lo. GrĂące Ă  toutes ces mesures, une grande majoritĂ© des collaborateur∙rice·s se rendent au travail en transports en commun, Ă  vĂ©lo ou Ă  pied. C’est ce qu’ont rĂ©vĂ©lĂ© des enquĂȘtes rĂ©alisĂ©es en 2017 et 2020. Par rapport Ă  la moyenne suisse, nous gĂ©nĂ©rons ainsi cinq fois moins d’émissions de CO2. En chiffres: 22%, soit 33,3 tonnes de CO2 en 2019.

DĂ©placements professionnels

Que les choses soient claires : Liip ne finance pas de voyages en avion. Un point c’est tout. Notre activitĂ© ne nĂ©cessite guĂšre de dĂ©placements Ă  l’étranger. En revanche nous prenons en charge le coĂ»t de trajets en train et d’éventuels hĂ©bergements dans le cadre de formations continues Ă  l’étranger. Les dĂ©placements professionnels en Suisse sont presque tous effectuĂ©s en transports publics. Avec l’application Business des CFF, l’analyse et le dĂ©compte de ces trajets est d’ailleurs trĂšs simple.
En outre, nous avons Ă©quipĂ© chacune de nos salles de rĂ©union de systĂšmes perfectionnĂ©s de vidĂ©oconfĂ©rence (bien avant la pandĂ©mie de COVID-19), ce qui rĂ©duit considĂ©rablement la nĂ©cessitĂ© de se rendre physiquement sur d’autres sites. En 2019, les dĂ©placements professionnels ont gĂ©nĂ©rĂ© environ 8,5 %, soit 12,9 tonnes d’émissions de CO2.

ÉlectricitĂ©

S’approvisionner en Ă©lectricitĂ© propre est trĂšs simple car il existe aujourd’hui suffisamment d’offres. Dans ses diffĂ©rents bureaux, Liip a ainsi recours aux produits les plus verts du marchĂ©. À l’exception de deux de ses sites, sur lesquels les produits, classĂ©s verts auparavant, ont Ă  prĂ©sent Ă©tĂ© rĂ©trogradĂ©s au rang de produits «pas assez verts», toutes les agences gĂ©nĂšrent des Ă©missions de CO2 proches de zĂ©ro pour leur consommation personnelle d’électricitĂ© (0,5% soit 1,1 tonne en 2018). En incluant les deux sites moins performants, ce chiffre se montait en 2019 Ă  4% soit 6,3 tonnes de CO2.

Appareils Ă©lectroniques

GrĂące Ă  une stratĂ©gie BOYD (Bring Your Own Device), nous minimisons l’achat d’ordinateurs portables – qui sont quasiment le seul matĂ©riel dont nous avons besoin en plus des appareils mobiles pour effectuer nos activitĂ©s. Lorsqu’ils apportent leur Ă©quipement personnel, les Liipers touchent un loyer. Nous Ă©vitons ainsi tout gaspillage de matĂ©riel non utilisĂ©. Dans le bilan de 2019, les achats d’appareils reprĂ©sentaient prĂšs de 17% soit 8,8 tonnes de CO2.

Restauration

Dans toutes ses agences, Liip met gratuitement Ă  disposition de ses collaborateur∙rice·s du cafĂ©, du thĂ© et d’autres boissons, ainsi que des fruits. Le cafĂ© justement est un Ă©lĂ©ment important des ressources consommĂ©es par Liip. En 2019, prĂšs de 4%, soit 5,6 tonnes de CO2, Ă©taient attribuĂ©es aux boissons et Ă  la restauration.

Papier et impression

AprĂšs avoir pris en compte la moyenne suisse pendant des annĂ©es, nous avons voulu connaĂźtre le chiffre exact en 2019. Nous trouvions en effet cette moyenne extrĂȘmement Ă©levĂ©e. Et Ă  raison: ce poste reprĂ©sentait 0,5% soit 0,9 tonne en 2019 contre les 6,2 tonnes de la moyenne ! Étonnamment, le papier est un trĂšs gros facteur de production d’émissions de CO2. Liip peut donc affirmer adopter une approche trĂšs respectueuse en matiĂšre de consommation de papier par rapport Ă  la moyenne suisse.

Compensation

Nous essayons de maintenir Ă  un niveau le plus bas possible nos Ă©missions de CO2 et notre consommation de ressources en gĂ©nĂ©ral, et nous y parvenons dans l’ensemble trĂšs bien. Nous compensons les Ă©missions que nous ne pouvons pas Ă©viter par le biais de certificats myClimate, Ă  raison de 50% de certificats suisses, et 50% de certificats Ă©trangers.

Hébergement (pour nous et nos client·e·s)

Nos hĂ©bergeurs partenaires oriented.net et nine.ch, avec lesquels nous travaillons dans le cadre de nombreux projets pour nos client·e·s, et qui hĂ©bergent nos propres serveurs, font fonctionner leurs centres de calcul au moyen d’électricitĂ© verte.

Potentiel d’amĂ©lioration

Nous avons quelque peu laissĂ© hors des radars les accĂšs Ă  Internet ainsi que les diffĂ©rents services SaaS tels que les logiciels de messagerie instantanĂ©e, Wiki ou d’autres outils. De mĂȘme, les smartphones des collaborateur∙rice·s ne sont pas pris en compte dans l’analyse. Moyennant le paiement d’un forfait mensuel, Liip laisse ses collaborateur∙rice·s se charger de s’équiper d’un accĂšs Ă  Internet et d’un smartphone.

Aspects sociaux

Nous considĂ©rons comme socialement durable tout ce qui contribue au bien-ĂȘtre et Ă  l’épanouissement des collaborateur∙rice·s, Ă  la cohĂ©sion sociale et Ă  la sphĂšre privĂ©e. L’autonomie est en ce sens l’aspect fondamental Ă  nos yeux.

Auto-organisation

GrĂące Ă  l’holacratie, Liip fonctionne sur un modĂšle d’auto-gestion. Depuis 2016, Liip n’a donc plus de direction et s’en remet Ă  un systĂšme de cercles et de rĂŽles. Le pouvoir opĂ©rationnel est complĂštement dĂ©centralisĂ© et attribuĂ© aux diffĂ©rents collaborateur∙rice·s en fonction de leurs besoins et compĂ©tences personnels. L’auto-dĂ©termination est un aspect essentiel de la satisfaction au travail.

Flexibilité du travail

Dans une trĂšs large mesure, les Liipers dĂ©terminent eux·elles-mĂȘmes quand et oĂč ils·elles travaillent. Les collaborateur∙trice·s enregistrent eux∙elles-mĂȘmes leurs heures de travail, sur la base de la confiance. Chaque heure travaillĂ©e est soit rĂ©munĂ©rĂ©e, soit compensĂ©e s’il s’agit d’heures supplĂ©mentaires.

Temps partiel

Tous les trimestres, les Liipers ont la possibilitĂ© d’adapter leur taux d’activitĂ©. Plus de la moitiĂ© des collaborateur∙rice·s travaillent ainsi Ă  temps partiel, Ă  proportions Ă©gales entre hommes et femmes. Cette absence de distinction entre les sexes chez Liip est d’autant plus surprenante qu’au plan national, moins de 20% des hommes travaillent en moyenne Ă  temps partiel, contre 60% des femmes.

Congé paternité et maternité

Depuis sa crĂ©ation, Liip offre un congĂ© paternitĂ© payĂ© Ă  taux plein de quatre semaines. Au cours des 13 derniĂšres annĂ©es, il a dĂ©jĂ  servi Ă  80 reprises. Selon une approche Ă©galitaire, le congĂ© accordĂ© aux mĂšres a Ă©tĂ© Ă©tendu de maniĂšre Ă  intĂ©grer approximativement les coĂ»ts occasionnĂ©s par un congĂ© paternitĂ©. L’entreprise n’a pas encore clairement dĂ©terminĂ© les consĂ©quences qu’elle tirera du congĂ© paternitĂ© payĂ© de deux semaines accordĂ© par la loi Ă  partir de 2021.

Congés non payés

Liip offre la possibilitĂ© de prendre des congĂ©s sans solde. À partir d’un an d’anciennetĂ© chez Liip, les collaborateur∙rice·s peuvent prĂ©tendre Ă  un congĂ© non payĂ© de six mois au plus, avec la garantie de retrouver leur emploi Ă  leur retour.

ModĂšle salarial et transparence salariale

Du fait du modĂšle organisationnel reposant sur l’auto-gestion, les diffĂ©rences de salaires sont clairement identifiables. L’écart entre le salaire le plus bas et le plus Ă©levĂ© correspond Ă  un facteur de 2,5, bonus Ă©ventuels inclus. Lorsque les affaires tournent bien, tous les collaborateur∙rice·s touchent un bonus, qui Ă©quivaut gĂ©nĂ©ralement Ă  un mois de salaire supplĂ©mentaire. Si l’activitĂ© est en berne en revanche, personne n’y a droit. Le modĂšle salarial et l’évaluation de chacun selon des critĂšres prĂ©cis sont transparents pour tou·te·s les Liipers.

Participation

Les Liipers qui souhaitent prendre une participation dans l’entreprise peuvent intĂ©grer le pool d’actionnaires. Les actions sont rĂ©Ă©valuĂ©es une fois par an. Seules les personnes embauchĂ©es chez Liip peuvent acquĂ©rir des actions. À l’heure actuelle, prĂšs de la moitiĂ© des collaborateur∙rice·s sont aussi actionnaires. L’entreprise appartient donc Ă  part entiĂšre aux collaborateur∙rice·s.

Prévoyance

Liip travaille avec l’une des caisses de pension les plus expĂ©rimentĂ©es en matiĂšre de durabilitĂ©. Les fonds de prĂ©voyance des collaborateur∙rice·s sont investis dans des placements durables.

Massages et autres avantages

Au travers de massages, d’activitĂ©s sportives ou d’évĂ©nements communautaires, Liip s’engage de bien des maniĂšres sur ses diffĂ©rents sites.
Des manifestations sont souvent organisĂ©es dans les locaux de Liip pour favoriser l’échange entre communautĂ©s.

RĂ©compenses

Liip a reçu de multiples rĂ©compenses pour ses conditions de travail progressistes. Sa politique en faveur des familles par exemple fait de Liip l’une des entreprises qui offrent l’un des meilleurs degrĂ©s de conciliation Travail-Famille de Suisse, et lui a valu de remporter le Family Score Award de Pro-Familia Liip a Ă©galement dĂ©crochĂ© la premiĂšre place du classement des meilleurs employeurs de Suisse romande dans la catĂ©gorie PME, Ă©tabli par le magazine Bilan..

Potentiel d’amĂ©lioration

En consĂ©quence de son auto-organisation, Liip n’est pas en mesure d’offrir des modĂšles de carriĂšres classiques ni la reconnaissance correspondante, qui passe par des mĂ©triques habituelles comme le niveau de responsabilitĂ© (en tant que responsable d’une Ă©quipe de 10 personnes par exemple). Faire valoir la reconnaissance dans un environnement autogĂ©rĂ©, sans « l’attribuer » de maniĂšre paternaliste, est un dĂ©fi auquel nous travaillons actuellement.

Aspects Ă©conomiques

Nous considĂ©rons comme Ă©conomiquement durable tout ce qui nous permet, et qui permet Ă  nos client∙e∙s, d’agir de maniĂšre indĂ©pendante, flexible et digitale, sur le long terme.

La « Business Capability Map » retrace le spectre des compétences de Liip :

RĂ©compenses

Les récompenses, sont un indicateur gratifiant, sinon fiable, de nos capacités. Depuis sa création, Liip participe au Best Of Swiss Web Award et a reçu un grand nombre de récompenses notamment dans les catégories Innovation et Public Value.

Open source, open standards, open everything

Liip s’engage depuis toujours en faveur de l’open source. Chaque ligne de code crĂ©Ă©e a ainsi une efficacitĂ© maximale. En revanche, tous les codes ne donnent pas lieu Ă  des licences open source, d’autant que la publication en tant que telle et la gestion Ă  long terme engendrent des frais non nĂ©gligeables. Selon l’ OSS Benchmark, Liip fait nĂ©anmoins partie des entreprises qui contribuent le plus souvent Ă  l’open source en Suisse.

Pas d’enfermement propriĂ©taire

Le modĂšle contractuel de Liip repose d’une part sur une mise en Ɠuvre de projet agile et itĂ©rative, et sur un schĂ©ma de livraison continu, et d’autre part sur un principe d’octroi rĂ©ciproque illimitĂ© des droits d’utilisation. Les client∙e∙s ont ainsi Ă  tout moment la certitude de pouvoir disposer librement des rĂ©sultats partiels du projet et du produit fini. Liip s’engage ce faisant Ă  livrer successivement sous forme de sprints diffĂ©rents composants du projet qui sont potentiellement utilisables en production.

Finances

Liip dĂ©gage des bĂ©nĂ©fices depuis sa crĂ©ation et dispose des rĂ©serves nĂ©cessaires pour rĂ©sister aux pĂ©riodes creuses. Nous publions notre chiffre d’affaires annuel dans le classement digital de Netzwoche.

Potentiel d’amĂ©lioration

ParallĂšlement aux mĂ©triques financiĂšres, nous manquons actuellement de valeurs nous permettant d’évaluer prĂ©cisĂ©ment la durabilitĂ© en termes Ă©conomiques.

Le QUOI

Mesurer et influencer l’efficacitĂ© de nos projets relĂšvent littĂ©ralement du dĂ©fi. En partie parce qu’il est difficile de s’affranchir des limites d’un systĂšme et que dans de nombreux secteurs, nous ne sommes qu’un infime maillon de la chaĂźne logistique de nos client∙e∙s.

Par mesure de simplicitĂ©, nous appliquons ainsi depuis la crĂ©ation de la sociĂ©tĂ© essentiellement des critĂšres d’exclusion. Nous nous refusons par exemple de participer Ă  des projets en lien avec le commerce de pĂ©trole et d’armes ou encore avec l’exploitation de centrales nuclĂ©aires. Dans les cas moins Ă©vidents, nous pouvons avoir recours Ă  l’apprĂ©ciation d’un comitĂ© d’éthique. Celui-ci a principalement pour but d’émettre des recommandations sur la base de prĂ©cĂ©dentes dĂ©cisions. Mais c’est Ă  l’équipe que revient la dĂ©cision finale d’accepter ou de refuser le projet. En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, les recommandations sont suivies. Il est cependant dĂ©jĂ  arrivĂ© que l’équipe dĂ©cide de refuser un projet malgrĂ© le feu vert du comitĂ©.

Pour une durabilitĂ© systĂ©matique Ă  l’avenir

En 2021, la mesure de l’impact de nos projets est l’une de nos prioritĂ©s. Nous nous rĂ©fĂ©rons aux objectifs de dĂ©veloppement durable de l’ONU, ODD ou SDG en anglais, pour Sustainable Development Goals. Nous entendons ainsi offrir Ă  nos client∙e∙s une valeur ajoutĂ©e qui n’existe pas encore sous cette forme dans notre secteur. SpĂ©cialiste du dĂ©veloppement de logiciels web et mobiles dernier cri, axĂ©s sur les utilisateur∙rice·s, l’agence digitale Liip donne aussi Ă  vos projets une dimension durable.


Qu’en penses-tu?