SEO, accessibilité et performance comme critères de succès pour ch.ch

  • Christelle Desobry

En tant que propriĂ©taire de site web, l’optimisation pour les moteurs de recherche, l’accessibilitĂ© et la performance sont d’une importance cruciale.

En savoir plus sur nos services DĂ©veloppement sur-mesure, Analytics et SEO.

Ces trois Ă©lĂ©ments permettent de se distinguer dans la jungle du web et d’obtenir de bons classements dans les moteurs de recherche. Pour le portail ch.ch, qui propose des rĂ©ponses simples et en cinq langues aux questions souvent posĂ©es aux autoritĂ©s, environ 90% du trafic provient des moteurs de recherche.

Lorsque le CMS du site doit ĂȘtre renouvelĂ© il y a trois ans, la Chancellerie fĂ©dĂ©rale, qui exploite le site pour la ConfĂ©dĂ©ration et les cantons, dĂ©cide de se baser sur les indicateurs Google Lighthouse. L’objectif est alors de viser des scores supĂ©rieurs Ă  90/100 pour les indicateurs concernant la performance, l’accessibilitĂ© et l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO).

ch.ch, premier projet-pilote découplé de la Confédération

A la mĂȘme Ă©poque, la ConfĂ©dĂ©ration rĂ©flĂ©chit Ă  l’introduction d’un nouveau CMS dĂ©couplĂ©. Ce dernier pourrait Ă  terme devenir l’outil standard pour tous les sites de l’administration fĂ©dĂ©rale. Mais avant de prendre cette dĂ©cision, un nombre important de CMS sont Ă©valuĂ©s en termes de compatibilitĂ© avec les besoins de l’administration fĂ©dĂ©rale. L’outil suisse Livingdocs est retenu pour la rĂ©alisation des deux projets-pilotes.

ch.ch ayant un design qui lui est propre, il est le premier projet-pilote réalisé en utilisant Livingdocs comme backend. Le deuxiÚme projet-pilote, la refonte de geo.admin.ch, sera quant à lui le premier à utiliser Livingdocs comme backend et le nouveau design web de la Confédération pour la présentation des contenus en frontend.

La Chancellerie fĂ©dĂ©rale nous a chargĂ©s de construire un frontend performant et accessible (AA). Pour ce qui est de l'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), la Chancellerie est accompagnĂ©e par l'agence Dept pour la dĂ©finition des critĂšres. Nous nous chargeons quant Ă  nous de la mise en oeuvre des aspects techniques liĂ©s Ă  cette SEO. Nous avons réalisé ce frontend sur la base de vue.js avec un static rendering au moyen de Nuxt.js. La connexion des templates a Ă©tĂ© Ă©laborĂ©e en collaboration avec Swisscom (qui a le rĂŽle d’intĂ©grateur pour la ConfĂ©dĂ©ration) et Livingdocs. Nous avons aussi soutenu Swisscom dans la connexion au CMS et avons ainsi assurĂ© que les objectifs de qualitĂ© du site puissent ĂȘtre atteints.

Pourquoi Google Lighthouse?

Les audits Lighthouse sont principalement axés sur les Core Web Vitals de Google. Il s'agit de mesures essentielles que Google utilise pour évaluer la vitesse des pages web et l'expérience utilisateur globale (UX).

En d'autres termes, l'utilisation de Lighthouse vous permet de voir votre site Web de la mĂȘme maniĂšre que Google. Vous pouvez utiliser les informations exploitables qu'il fournit pour optimiser vos pages afin d'obtenir un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

Google Lighthouse est donc autant un outil destinĂ© aux dĂ©veloppeurs∙euse∙s qu’aux propriĂ©taires de sites dĂ©sirant en savoir plus sur les performances de leurs sites et sur les mesures concrĂštes Ă  prendre pour les optimiser.

Retours d’expĂ©rience positifs : la ConfĂ©dĂ©ration confirme son choix de logiciel dĂ©couplĂ©

Depuis une annĂ©e, le site ch.ch est en ligne et les objectifs en matiĂšre d’indicateurs Lighthouse ont Ă©tĂ© atteints. Les processus d’édition et de publication de contenus sont dĂ©sormais diffĂ©rents et demandent une adaptation de la part des utilisateur∙rice∙s. Mais les avantages d’un outil dĂ©couplĂ© sont nombreux, notamment en termes d’architecture (systĂšmes monolithiques vs micro-services), de structure ou encore de rĂ©utilisation des donnĂ©es. En aoĂ»t, la ConfĂ©dĂ©ration a confirmĂ© le choix du logiciel dĂ©couplĂ© Livingdocs comme outil standard en matiĂšre de gestion des contenus web. Ouvrant la porte Ă  de nombreuses amĂ©liorations potentielles dans la publication des informations de l’administration fĂ©dĂ©rale dĂšs 2023.

Le 17 octobre 2022, le site ch.ch a Ă©tĂ© enrichi de la plateforme dĂ©diĂ©e aux Ă©lections fĂ©dĂ©rales 2023. Dans une prochaine Ă©tape, les cantons reprendront-ils peut-ĂȘtre sur leurs sites des informations de ch.ch directement depuis l’API? A suivre


Nous nous rĂ©jouissons de pouvoir accompagner de tels projets de transformation digitale. Nous sommes impatient∙e∙s de pouvoir contribuer Ă  relever les prochains dĂ©fis qui nous seront proposĂ©s.


Qu’en penses-tu?