Comment OnSchool vient en aide aux écoles

  • Kevin MĂŒller

À l’heure du coronavirus, comment assurer la continuitĂ© de l’enseignement ? Avec OnSchool, notre plateforme de formation en ligne gratuite. Retour d’expĂ©rience de deux Ă©coles par rapport Ă  l’utilisation d’OnSchool aprĂšs la fermeture de leur Ă©tablissement.

Transformation digitale Ă©clair : une solution pour les Ă©coles en seulement trois jours

Le vendredi 13 mars 2020, le Conseil fĂ©dĂ©ral annonçait la fermeture de toutes les Ă©coles de Suisse Ă  compter du lundi suivant. Un communiquĂ© qui suscitĂ© de vives rĂ©actions, y compris chez Liip, car bon nombre d’entre nous sommes parents. Nous avons rĂ©flĂ©chi comment apporter notre aide aux Ă©coles, enseignants et Ă©lĂšves. La solution a vite Ă©tĂ© trouvĂ©e. Depuis de nombreuses annĂ©es, nous proposons la plateforme Ă©ducative Moodle. Nous disposons d’une infrastructure qui nous a dĂ©jĂ  permis de configurer de nombreuses salles de classes virtuelles. Il suffisait de mettre Ă  profit ces connaissances.

Pendant le week-end, une dizaine de Liipers s’y sont attelĂ©s : spĂ©cialistes de contenu, designers, administrateur·rice·s de systĂšmes, dĂ©veloppeur·euse·s, etc. En tant que responsable des solutions e-learning chez Liip, j’ai fait partie du projet dĂšs le dĂ©part. Le lundi 16 mars dans l’aprĂšs-midi, nous mettions en ligne notre offre OnSchool. AprĂšs un simple coup de fil, nous avions pu compter sur la participation de nos partenaires et hĂ©bergeurs Infomaniak Ă  GenĂšve et Orientet.net Ă  BĂąle. En l’espace d’une semaine, environ 200 inscriptions Ă  OnSchool ont Ă©tĂ© enregistrĂ©es (leur nombre est entre-temps passĂ© Ă  230).

La situation dans les Ă©coles

La dĂ©cision du Conseil fĂ©dĂ©ral a fait l’effet d’une bombe auprĂšs de la grande majoritĂ© des Ă©coles, qui n’étaient absolument pas prĂ©parĂ©es Ă  l’enseignement Ă  distance. La plupart des enseignant·e·s n’avaient aucune vue d’ensemble des outils existants et aucune directive cantonale n’avait Ă©tĂ© Ă©tablie. Sans compter que l’informatique fait rarement partie des compĂ©tences clĂ©s du corps enseignant.

Tout le monde avait besoin de solutions numĂ©riques clĂ© en main immĂ©diatement disponibles pour pouvoir faire cours. Les parents attendaient des informations sur la marche Ă  suivre, et les Ă©lĂšves les devoirs Ă  faire. Les plateformes courantes dĂ©jĂ  utilisĂ©es par les Ă©coles en Suisse, comme Schabi ou Learningview, Ă©taient complĂštement saturĂ©es. De premiers essais sont effectuĂ©s avec des solutions vidĂ©o comme Jitsi, mais ils Ă©chouent souvent en raison de l’incompatibilitĂ© de diffĂ©rents navigateurs, tablettes ou smartphones. Pour les enseignant·e·s comme pour les parents, le week-end et la semaine qui ont suivi l’annonce du Conseil fĂ©dĂ©ral ont Ă©tĂ© Ă©prouvants.

Cap sur Zurich et les classes de 5e et 6e de l’école Kornhaus

The Kornhaus School in Zurich
Photo by Roxane PĂ€sler, 2020, CC BY-SA 4.0
Les classes de 5e et de 6e de l’école Kornhaus Ă  Zurich ont comptĂ© parmi les premiĂšres et les plus ferventes utilisatrices d’OnSchool. Je me suis entretenu avec Laura Alagia et Roxane PĂ€sler, deux enseignantes convaincues par la plateforme OnSchool.

Le vendredi 13 mars 2020, jour de l’annonce de la fermeture des Ă©coles, toutes deux ont eu le mĂȘme rĂ©flexe que des milliers d’autres enseignant·e·s en Suisse. Elles se sont mises Ă  chercher des solutions en ligne. Elles avaient entendu parler d’OnSchool par des connaissances. Mais aprĂšs un premier test, l’outil leur semblait « compliquĂ© ». La plateforme Moodle est trĂšs performante, parfois un peu trop pour les dĂ©butant·e·s. Laura et Roxane se sont donc Ă  nouveau tournĂ©es vers Schabi et Learningview, mais les deux solutions rencontraient des problĂšmes de surcharge. Les deux enseignantes ont donc dĂ©cidĂ© d’acquĂ©rir malgrĂ© tout le savoir-faire nĂ©cessaire pour se familiariser Ă  Moodle. PassĂ©es les premiĂšres difficultĂ©s, elles ont rapidement compris le fonctionnement et ont mĂȘme pris plaisir Ă  utiliser la plateforme. Leur salle de classe virtuelle Ă©tait opĂ©rationnelle dĂšs le dĂ©but de la semaine suivante.

À quelques petits dĂ©tails prĂšs, la communication, de mĂȘme que l’enseignement et l’apprentissage en ligne avec les 34 Ă©lĂšves de leurs deux classes fonctionnent trĂšs bien. Les Ă©coles de Zurich ont un avantage : toutes les classes de 5e et de 6e annĂ©es sont Ă©quipĂ©es de tablettes sur lesquelles le navigateur Chrome est prĂ©installĂ©. Et c’est justement sur Chrome que la fonction vidĂ©o d’OnSchool est la plus performante puisqu’elle permet de partager l’écran, contrairement Ă  d’autres navigateurs. A l’exception de la salle de classe vidĂ©o, OnSchool fonctionne parfaitement sur tous les navigateurs modernes.

Focus sur le canton de Fribourg et le cycle d’orientation de Tavel

The Orientation School in Tafers
Photo by OS Tafers
Le cycle d’orientation de Tavel (c’est le nom donnĂ© aux Ă©tablissements d’enseignement secondaire dans le canton de Fribourg) a dĂšs le dĂ©part Ă©tĂ© l’école la plus active sur OnSchool, y compris sur le Community Forum. Pour notre entretien, Christina Binz – enseignante et administratrice de la premiĂšre heure – a organisĂ© une rĂ©union virtuelle dans la « salle des profs » de son instance OnSchool. Plusieurs reprĂ©sentant·e·s du corps enseignant ainsi que le directeur de l’école ont participĂ© Ă  notre entretien.

J’ai vite compris pourquoi cet Ă©tablissement Ă©tait parvenu Ă  travailler aussi rapidement et efficacement avec la plateforme OnSchool : grĂące au formidable engagement individuel de deux enseignantes, au savoir-faire technique du conjoint d’une enseignante et aux Ă©changes permanents entretenus avec Liip sur le Community Forum. Tout cela a permis de faire d’OnSchool la solution d’enseignement Ă  distance idĂ©ale pour l’établissement de Tavel pendant cette pĂ©riode.

L’équipe utilise d’ailleurs la fonction vidĂ©o d’OnSchool pour toutes les rĂ©unions du corps enseignant.

Ce qui a Ă©galement motivĂ© les troupes, c’est la remarquable implication de l’équipe de dĂ©veloppement chez Liip. Elle s’est dĂšs le dĂ©part investie avec passion dans le projet, y compris les week-ends.

Le canton de Fribourg, comme d’autres d’ailleurs, est depuis un certain temps en discussion avec Microsoft au sujet d’une solution complĂšte. L’avenir dira si les offres du gĂ©ant technologique sont adaptĂ©es Ă  l’enseignement.

Pour l’établissement de Tavel en tout cas, la solution open source suisse immĂ©diatement disponible de Liip a Ă©tĂ© un grand soulagement pendant la crise.

Perspectives : renforcer encore la coopération

Nous aspirons Ă©videmment tou·te·s Ă  un retour rapide Ă  la normale, mais nous nous rĂ©jouissons aussi de poursuivre cette collaboration active et passionnante avec les Ă©coles. MĂȘme pendant et aprĂšs les vacances d’étĂ©. Nous sommes fier·e·s d’avoir pu aider des Ă©tablissements scolaires Ă  gĂ©rer la situation en permettant le bon fonctionnement de l’école Ă  la maison et de l’enseignement Ă  distance.

Nous remercions chaleureusement tous les enseignant·e·s impliqué·e·s pour leur formidable coopĂ©ration, ainsi que nos partenaires Oriented et Infomaniak pour la mise Ă  disposition de l’infrastructure nĂ©cessaire. Un immense merci Ă  Big Blue Button et Moodle HQ pour leur incroyable plateforme.

Tu veux en savoir plus sur OnSchool ? N’hĂ©site pas Ă  poser tes questions et Ă  participer Ă  la discussion sur notre Community Forum (inscription requise).


Qu’en pensez-vous?