CFF Plateforme données ouvertes

  • Hannes Gassert

Un Ă©lan d’innovation grĂące Ă  des donnĂ©es ouvertes

L’offre suisse de transport public compte parmi les meilleures d’Europe. Pour rester Ă  ce niveau, les CFF dĂ©veloppent massivement l’infrastructure ferroviaire Ă  l’horizon 2040. L’évolution des besoins des usagers reprĂ©sente un autre dĂ©fi ; le simple transport d’un lieu Ă  un autre ne suffit plus de nos jours. Comment le rail peut-il rĂ©pondre Ă  ces exigences croissantes ?
« Par le numĂ©rique », rĂ©pond Rahel Ryf. La responsable de l’unitĂ© spĂ©cialisĂ©e Open Data TP des CFF voit l’avenir du rail dans la numĂ©risation : « Dans le domaine de l’infrastructurel, nous disposons dĂ©jĂ  de bases solides, que nous entretenons et dĂ©veloppons en permanence. Dans celui du numĂ©rique, notre objectif est de mieux harmoniser les diffĂ©rents services. » L’entreprise ne se contente pas de densifier l’offre avec des services numĂ©riques, elle cherche aussi Ă  combiner plus Ă©troitement transport public et transport privĂ©.

Fini le « pas inventĂ© nous-mĂȘmes » !

Des innovations s’imposent dans le domaine du numĂ©rique pour le transport public et combinĂ© – l’Office fĂ©dĂ©ral des transports en est lui aussi convaincu. Il a chargĂ© CFF Infrastructure de mettre en place les donnĂ©es et l’infrastructure nĂ©cessaires ; cette division a choisi Liip dans un appel d’offres ouvert.
Avec actuellement prĂšs de six gigabytes de donnĂ©es lisibles par machines, un « Cookbook » avec des exemples et des instructions, ainsi que la communautĂ© en ligne pour l’échange et le support, la plateforme Open Data TP Suisse rĂ©pond aux besoins d’un grand nombre d’acteurs : de la ConfĂ©dĂ©ration aux utilisateurs des donnĂ©es dans les entreprises, les Startups et la communautĂ© Open Data, en passant par le rail et le systĂšme des TP dans son ensemble.
La plateforme est en outre une base pour des innovations de toutes sortes : une application qui donne tous les dĂ©parts Ă  partir de la gare la plus proche ? Time for coffee. Un chatbot qui informe sur les retards lorsque l’on entre dans une gare ? TrainDelayBot. Une application qui montre l’itinĂ©raire souhaitĂ© d’un simple balayage de la main ? L’app horaire tactile Viadi, dĂ©veloppĂ©e avec des donnĂ©es librement accessibles et qui fait entretemps partie intĂ©grante des app officielles CFF. L’entreprise CFF sait tirer profit du potentiel de la communautĂ©, le « not invented here » n’est plus de mise.

Open Source pour données ouvertes

opentransportdata.swiss mise sur des solutions Open Source. Avec CKAN comme catalogue de données, WordPress comme systÚme de gestion de contenus et le logiciel libre Discourse pour le community management, CFF et Liip travaillent avec des technologies qui ont fait leurs preuves. En outre, le format GTFS-RT garantit la disponibilité des données en temps réel.
Sur le plan de l’approche technique, l’équipe innove Ă©galement. Elle a optĂ© pour la solution d’API management Open Source Tyk pour rendre les interfaces des systĂšmes pĂ©riphĂ©riques efficientes, sĂ»res et accessibles au public sous contrĂŽle. Les CFF dĂ©finissent des conditions claires et contrĂŽlables et peuvent profiter d’idĂ©es commerciales. Pour que les donnĂ©es ouvertes ne se soldent pas au final par des factures ouvertes.
Le jury des Best of Swiss Web Awards 2017 a reconnu le potentiel du projet opentransportdata.swiss et lui a décerné le bronze dans la catégorie Public Affairs.

Client
SBB Infrastruktur
RĂ©sultats
opentransportdata.swiss
Awards
Best of Swiss Web Bronze "Public Affairs"


Qu’en pensez-vous?