Les Rencontres Hivernales du Libre, deuxième édition

  • Didier Raboud

Winter Libre meetup, second edition.

As Swisslinux.org member, I again had the opportunity to take part to the Rencontres Hivernales du Libre (roughly translated as ‘Winter Libre meetup'), up in the jura, in St-Cergue. This week-end-long meetup, organized for the second time this year, aims at gathering all libre-related actors. This article, originally written in french, tells you the story of what happened there, who attended and did what.

Les Rencontres Hivernales du Libre, deuxiĂšme Ă©dition

Dans le cadre de l'association Swisslinux.org dont je suis membre, j'ai à nouveau eu le plaisir de participer aux Rencontres Hivernales du Libre, du 8 au 10 janvier passés. Ces rencontres, organisées pour la deuxiÚme fois en 2016, ont pour but de rassembler les acteurs romands du Libre, dans sa définition la plus large.

30 geeks Ă  St-Cergue

DĂšs la premiĂšre Ă©dition, l'idĂ©e a Ă©tĂ© de profiter d'une pĂ©riode et d'un cadre moins usuel, en allant chercher la neige lĂ  oĂč elle est. Viser une expĂ©rience de “confĂ©rence” plus large; entre informatique et loisirs extĂ©rieurs. Lors de l'Ă©dition 2015, le beau temps avait permis Ă  plusieurs participants de profiter de chacun de ces deux aspects, entre ski et surf.

Le lieu choisi cette année a de nouveau été le Centre du Vallon, à St-Cergue, pour son bon compromis entre proximité aux transports publics, enneigement et coûts.

Malheureusement, les conditions météorologiques de l'édition 2016 ont été moins profitables, avec un faible manteau neigeux, arrosé de pluie durant tout le week-end. Bonne surprise cependant, avec l'incinération des sapins de Noël de la commune, organisée devant le local par les pompiers, qui a amené une grande bouffée de chaleur à ce week-end maussade.

Il s'y est passé quoi ?

Répondant à l'appel de Swisslinux.org, plusieurs associations et organismes étaient présents, favorisant ainsi les échanges inter-disciplinaires et les discussions animées. Petit tour de présentations.

Map of DPMB contributions

Les bricoleurs du Post Tenebras Lab(le hackerspace genevois) ont profitĂ© d'une salle d'atelier pour travailler sur un systĂšme de paiement sans fil entiĂšrement libre (matĂ©riel et logicel). ATICOM, association orientĂ©e vers l'enseignement et la pĂ©dagogie, a prĂ©sentĂ© ses activitĂ©s lors d'une confĂ©rence. Doxel.org a prĂ©sentĂ© ses derniĂšres avancĂ©es en photo-grammĂ©trie avec des senseurs optiques non-calibrĂ©s: impressionnante combinaison de technologies pour la reconstitution de scĂšnes tri-dimensionnelles Ă  l'aide de photos prises par des tĂ©lĂ©phones portables. L' IAPC a amenĂ© et mis en place tout le matĂ©riel nĂ©cessaire pour l'implantation d'une station radio-amateur: entre l'antenne d'un mĂštre cinquante et les Ă©quipements Ă©lectroniques, l'ensemble en a impressionĂ© plus d'un. Axel & Frank, venus de loin, ont prĂ©sentĂ© leur projet collaboratif de livre sur les techniques d'empaquetage pour  Debian (en allemand). La prĂ©sentation a abordĂ© les dĂ©fis Ă©ditoriaux (trouver, puis convaincre un Ă©diteur de la viabilitĂ© et de l'intĂ©rĂȘt d'un livre libre) et les dĂ©fis techniques (collaboration Ă  deux personnes gĂ©ographiquement distantes sur un mĂȘme ouvrage, ouverture de la rĂ©daction aux contributeurs externes, assurer la construction et la distribution du livre dans diffĂ©rents formats, etc.).

DĂ©fis et Organisation

Fondue aux RHL16

20 personnes Ă©taient dĂ©jĂ  prĂ©sentes vendredi soir, pour un souper en commun “ Ă  la bonne franquette“. Le lendemain soir, 8 caquelons de fondue ont Ă©tĂ© servis aux 35 participants. Ensuite, si d'aucuns restaient sur leurs laptops, d'autres ont laissĂ© leurs claviers de cĂŽtĂ© pour des discussions ou des jeux de sociĂ©tĂ©. Autant dire que la soirĂ©e ne s'est pas terminĂ©e tĂŽt!

L'organisation d'une telle confĂ©rence, bien que modeste en nombre de participants, est tout de mĂȘme une suite de dĂ©fis Ă  relever. Au niveau des repas, la dĂ©cision a Ă©tĂ© prise de prendre une Ă©quipe professionnelle pour la cuisine: ce fut une bĂ©nĂ©diction culinaire! Si mettre en place et maintenir une infrastructure sans fil pour 30 participants n'est pas si compliquĂ© en thĂ©orie, en pratique, ce n'est pas le WiFi qui a failli, mais l' uplink Swisscom. La confĂ©rence s'est donc terminĂ©e en accĂ©dant Ă  l'Internet par la 4G.

Swisslinux.org remercie les différents parrains qui ont permis la tenue de cet événement: le GULL et  ATICOM pour les soutiens financiers et Liip pour avoir assuré la logistique et le financement du café pour tout le monde.

À l'annĂ©e prochaine, pour une nouvelle Ă©dition, qu'on espĂšre enneigĂ©e!


Qu’en pensez-vous?